X
Identifiant Mot de passe
  Administrer le blog Créer un Blog ToutApprendre Test de langues
EVANGELIQUE KABYLE
Saturday 12 January 2013, a 11:31
Bonne Année à tous les imazighens
 

 

Evangelique kabyle aten i ssaram-awen akk yennayer ameggaz 2963, i tudert iy imaziɣen akk deg umaḍal.

Ṛṛaḥma n lmasiḥ akk fellawen ay imaziɣen.

Nouvel an Berbère 2963.

Wednesday 09 January 2013, a 15:11
Amek i d-yewwi a nefhem Lmasiḥ yellan d Mmi-s n Ṛebbi?
 

Lmasiḥ Mmi-s n Ṛebbi, d talɣa yessewhamen acḥal d amdan. Kra n yemdanen staqsayen ad fehmen am akter, kra nniḍen ggumman ad qeblen ayagi, wiyyiḍ tɛjben kan qqimen ttmeyyizen deg-s.

Seg yiwet n tama, acḥal n wid I s-yennan belli, ahat imasihiyen umnen kan belli, Ṛebbi s timmad-is yerza-d ɣer Meryem, yesɛa-d yid-s aqcic akken d-ttarwen akk yemdanen di ddunnit. Ayagi d leɣlaḍ meqqren. Ur d-yewwi ara I leɛqel n wemdan ad yeqbel tamsalt am tagi. Lmasiḥ d Mmi-s n Ṛebbi maèèi di lǧetta d ugama n wemdan. Liman amasiḥi ur yesselmad ara tikta-yagi.

Tira iqedsen ttmeslayent-d ɣef Mmi-s n Ṛebbi s wudem n Ṛṛuḥ. D azal, d awal, d anamek yellan deg ul n Ṛebbi. Azal-agi icudd ɣer leqdic n Lmasiḥ iwakken ad yesnekmal tamsissit yesbedd Ṛebbi I leslak n yemdanen. Lmaṣiḥ yekka-d sɣur Ṛebbi s Ṛṛuḥ iqedsen, yusa-d ɣer yemdanen iwakken ad sen-yenjeṛ abrid n leslak.

Sidi Ṛebbi d Ṛṛuḥ. Ayen akk d itekken sɣur-s ama d awal ama d leqdic ama d kra n llameṛ, yewwi-d lḥal a sen-meyyez s tikta n Ṛṛuḥ. Mmi-s n Ṛebbi yella-d s Ṛṛuḥ, iɛac s tdukli n Ṛṛuḥ netta aked Ubabat yellan d Ṛebbi ixelqen igenwan d lqaɛa.

A nessiked kan ɣer tlalit n Lmasiḥ iwakken a neɛqel assaɣ t-icudden ɣer Ṛebbi. Assaɣ-agi d Ṛṛuḥ iqedsen s timmad-is.

Deg ixf amezwaru n Luqa, m'akken d yerza lmelk n Ṛebbi ɣer Meryem yenna-yas:  “Ur ttaggad ara a Meryem! S ṛṛeḥma-s tameqqrant, Ṛebbi yextar-ikem. Atan a ttrefdeḍ tadist, a d-tesɛuḍ aqcic, semmi-yas Ɛisa, ( yeɛni: Amsellek).  Ad yesɛu ccan d ameqqran, ad ittusemmi Mmi-s n Ṛebbi ɛlayen. Sidi Ṛebbi a t-yerr d agellid akken I t-yella Dawed, yiwen si ljdud-is. Ad yeḥkem ɣef tarwa n Yeɛqub I dayem, tageldit-is ur tfennu ara.

Meryem tenna I lmelk-nni:  Amek ara d yeḍru yid-I wayagi nekk ur nezwiǧ ara?

Lmelk yerra-yas: atan a d-yers fell-am Ṛṛuḥ iqedsen; tazmertn Ṛebbi ɛlayen a kem-tɣumm am tili, daymi aqcic-agi imqeddes ara d-ilalen ad ittusemmi Mmi-s n Ṛebbi.”

Ulac win d-ilulen akka am Lmasiḥ. S Ṛṛuḥ iqedsen I terfed Meryem s tadist. Tella d taɛezrit ur tessin ara argaz yakan. S lebɣi n Ṛebbi d tezmert-is I d-illul Lmasiḥ.

Source: Tamusni.org

Wednesday 09 January 2013, a 14:59
Tripoli : le CMA organise une conférence international sur le droit constitutionnel Amazigh en Libye
 

TRIPOLI (SIWEL) — Le Congrès Mondial Amazigh organise à Tripoli une conférence internationale sur le droit constitutionnel Amazigh en Libye. La conférence, qui rassemblera de nombreux représentants des mouvements Amazighs, des représentants d'organismes internationaux et des représentants du parlement Libyen, coïncidera avec la célébration de Yennayer (Nouvel an Amazigh) et se déroulera sur 3 jours, les 11, 12 et 13 janvier, dans la capitale libyenne.


Affiche du Mouvement culturel Amazigh d'Adrar n Infusen.PH/DR
Affiche du Mouvement culturel Amazigh d'Adrar n Infusen.PH/DR
La conférence internationale sur le droit constitutionnel Amazigh en Libye aura pour thème central la nécessité d'officialiser Tamazight dans la Constitution libyenne dans ses dimensions culturelle, linguistique, et identitaire. Les travaux de la conférence s'appuieront, entre autres, sur les expériences des Nations plurielles qui ont réussies mais aussi sur celles qui ont échoué. La conférence aura ainsi pour but de démontrer aux dirigeants de la nouvelle Libye les avantages d'une officialisation pleine et entière de Tamazight, langue, culture et identité.

Au cours de cette conférence, le Congrès mondial Amazigh demandera l'officialisation de la langue Amazigh dans la Constitution libyenne au même titre que la langue Arabe. Outre la participation du Congrès mondial Amazigh (CMA), de même qu'un grand nombre de militants du mouvement Amazigh de Libye, participeront à cette conférence internationale des représentants des plusieurs organisations et organismes internationaux, des représentants du gouvernement libyen, des membres du Congrès national libyen, des représentants des missions diplomatiques en Libye et un grand nombre de militants des mouvement Amazigh d'Algérie, de Tunisie, du Maroc et du Sahel ainsi que des représentants de plus de 40 pays.

D'autre part, le Comité d'organisation de la conférence a d'ores et déjà diffusé un communiqué dans les régions Amazighes de Libye comprenant un certain nombre d'options alternatives en cas de non officialisation de la langue Amazight dans la Constitution libyenne. Parmi ces options on retrouve: la désobéissance civile, la fermeture des ports a la portée des régions amazighes, le blocage de l'approvisionnement en pétrole, la non utilisation de la langue arabe dans les régions Amazighes, la démission des représentants amazighs du Parlement, le retraits de toutes les institutions affiliées au pouvoir et la revendication d'un état fédéral ou d'une autonomie des régions Amazighes.

Enfin, en marge de la conférence, le Congrés Mondial Amazigh organisera, toujours à Tripoli, un grand concert le 12 Janvier 2013 pour célébrer le nouvel an Amazigh : Yennayer 2963. Parmi les artistes annoncés, il y aura Khaled Aazari, Bambino, Dania Ben Sassi, Asma Bin Saeed et Takfarinas.

zp,
SIWEL 082205 JAN 13

Wednesday 09 January 2013, a 14:55
Le Christianisme n’est pas l’inventeur de l’antijudaïsme !
 

Spécialiste de renommée internationale du «Jésus historique» et de la «théologie paulinienne», ancien professeur de Nouveau Testament à l'université de Lausanne et co-auteur du livre «Qui a fondé le Christianisme ?», Daniel Marguerat nous apporte un éclairage édifiant sur l'époque du Christ.

Daniel-MargueratInterviewé par l'Express, Daniel Marguerat rappelle tout d'abord que Jésus n'a jamais souhaité fonder une nouvelle religion, mais qu'il cherchait à réformer Israël : «Il n'avait pas l'intention de fonder une synagogue séparée, ni une communauté sectaire. Il était un réformateur d'Israël, terre sur laquelle il a presque exclusivement concentré son action. (…) Ses douze disciples ne peuvent pas être assimilés à une communauté retirée du monde, contrairement à la secte de Qumrân, dans le désert de Juda, qui s'était coupée de tout le reste d'Israël, qu'elle estimait impur et décadent. Ce chiffre fait évidemment écho aux douze tribus d'Israël; il affiche ce que cherche Jésus: une recomposition symbolique du peuple d'Israël. Le but du Nazaréen était non pas de remplacer Israël, mais de montrer que la foi de son peuple devait être rénovée, restaurée et vivifiée».

LIRE LA SUITE…

Monday 07 January 2013, a 19:29
Chant de Kabylie - Les kabyles découvrent le Vrai Dieu
 



Monday 07 January 2013, a 19:24
398 chrétiens tués dans le monde en 2011
 

Au moins 398 chrétiens sont morts en martyrs l'an passé. Le Nigéria, l'Egypte et l'Irak sont les 3 pays qui comptent le plus de martyrs en 2011, selon l'Index mondial de persécution antichrétienne publié par Portes Ouvertes.

En réalité, le nombre de victimes est certainement supérieur, mais nous n'avons pris en compte que les cas avérés. Il est d'autant plus difficile d'obtenir un chiffre exact que les assassinats ont lieu en général dans des régions très reculées et touchent des chrétiens qui vivent totalement dans l'ombre à cause de leur foi.

Au Nigéria (région Nord) : 300 cas recensés de chrétiens morts pour leur foi. En réalité, ce chiffre est plus près du millier. Dans les Etats du nord régis par la charia (loi islamique), il ne se passe pas un mois sans que les islamistes n'attaquent des villages chrétiens ou ne fassent exploser des églises.

En avril 2011, Goodluck Jonathan, de confession chrétienne, gagne les élections présidentielles. Pour exprimer leur mécontentement, des islamistes s'en sont pris à la communauté chrétienne, faisant 170 morts.

Entre le 22 août et le 22 septembre, 100 chrétiens ont été tués dans le seul Etat du Plateau.

Un pasteur de la ville de Jos a raconté à un équipier de Portes Ouvertes « Cela fait plus de 30 ans que nous sommes pris pour cible par les islamistes, mais jamais auparavant nous ne les avions vu si organisés. »

En Égypte : 60 victimes chrétiennes recensées dans la période concernée par l'Index Mondial de Persécution 2012. La plupart des assassinats sont le fait d'islamistes. Une exception notable : 27 manifestants coptes ont été tués le 9 octobre 2011 lorsque l'armée a très violemment réprimé une manifestation au Caire.

En Irak, pas moins de 21 chrétiens sont décédés dans la seule ville de Bagdad où les islamistes continuent de vider certains quartiers de leur population chrétienne.

En Colombie, au moins 5 chrétiens ont été tués en 2011. On pense qu'en réalité une vingtaine de chrétiens ont été assassinés pour leur foi en Colombie. La plupart de ces crimes sont le fait des narcotrafiquants qui considèrent que les chrétiens font obstacle à leur activité de racket.

Au Mexique, 3 chrétiens ont été tués, 2 d'entre eux étaient des pasteurs protestants évangéliques. Ils ont été assassinés au Chiapas.

Au Laos, 4 chrétiennes appartenant à l'ethnie hmong ont été tuées après avoir été sauvagement battues par les troupes du gouvernement, deux d'entre elles ont même été violées devant leur mari et leurs enfants.

Au Pakistan : Le martyre d'un ministre. Shabaz Bhatti, âgé de 42 ans, était ministre des minorités au sein du gouvernement. Il s'agissait du seul chrétien détenant un poste aussi haut-placé au Pakistan. Le 2 mars 2011, alors qu'il revenait d'Islamabad en voiture, 4 hommes armés, ont fait irruption et ont tiré sur lui.

Entre le 1er novembre 2010 et le 31 octobre 2011, 4 autres chrétiens ont été tués au Pakistan.

La mort de Shabaz Bhatti a choqué aussi bien les Pakistanais que les étrangers. Quelques semaines auparavant, le ministre avait déclaré : « Je vis pour défendre mes concitoyens qui souffrent et je suis prêt à mourir pour défendre leurs droits. » Il a été assassiné parce qu'il avait osé remettre en cause la loi sur le blasphème, qui permet à quiconque de faire emprisonner quelqu'un en l'accusant d'avoir calomnié le prophète de l'islam, Mahomet.

Beaucoup de chrétiens meurent parce qu'ils sont persécutés mais ils ne sont pas considérés comme des martyrs. Par exemple, l'année dernière, en Erythrée, 5 chrétiens, détenus à cause de leur foi, sont décédés en prison, des suites de maladies. Les autorités leur ont sciemment refusé tout traitement médical.

L'Encyclopédie chrétienne mondiale (World Christian Encyclopedia) définit les martyrs ainsi : « des personnes qui croient en Jésus-Christ et qui meurent prématurément parce qu'elles parlent de leur foi et que cela engendre l'hostilité. »

Aujourd'hui, il y a des dizaines, voire des centaines de millions de chrétiens persécutés dans le monde. Sur ce total, les martyrs ne sont qu'une infime minorité ; cependant, leur histoire domine souvent l'actualité de l'Eglise persécutée.

Un responsable chrétien de l'Eglise souterraine en Iran témoigne : « Quand quelqu'un meurt pour sa foi, cela doit nous faire réagir surtout si c'est un de nos concitoyens. »

Source : Portes Ouvertes

Monday 07 January 2013, a 19:20
Le président égyptien a traité les sionistes de singes et de porcs.
 

 C'est le site d'informations Guysen News qui le rapporte: une vidéo datée de 2010 a été retrouvée, dans laquelle l'actuel président égyptien Mohammed Morsi décrit les sionistes comme «suceurs de sang» et comme des singes et des porcs. Ce film, qui regroupe des entretiens d'archives, a été retrouvé et rendu disponible par l'institut de recherche MEMRI. On y voit aussi le président égyptien déclarer que «les sionistes n'ont aucun droite à la terre de Palestine (...), qui appartient aux Palestiniens».

Source: Christianismeajourd'hui

Friday 04 January 2013, a 11:50
Chant chrétien en français(Nous adorons Adonaï)
 



Friday 04 January 2013, a 11:49
Isabelle de Gaulmyn / Et pourquoi l’Eglise ne parlerait-elle plus de la Bible ?
 

Sur les questions de société, l'Eglise de France ne veut surtout pas donner le sentiment de fonder ses positions sur une morale religieuse. C'est encore le cas pour le projet de loi sur le mariage pour tous : elle prend soin de parler d'une « anthropologie naturelle », et gomme de son discours toute référence trop explicite à la Bible.

Attitude qui s'explique: dans des pays sécularisés comme la France, le discours religieux est discrédité, et pour s'adresser à l'ensemble de la société, il faut en quelque sorte « séculariser » aussi le discours. De plus, la crainte est, en citant des références religieuses, de donner le sentiment d'un front commun des religions, basé sur une compréhension fondamentaliste et littérale des Ecritures, opposé à toute évolution, et à la rationalité.

LIRE LA SUITE…

Thursday 03 January 2013, a 11:07
MaCasbah.net : Les couples mixtes
 



Monday 26 March 2012, a 16:54
laxime des autorités françaises face à l'islamisme amer
 

 



Saturday 24 March 2012, a 11:24
Les dernières minute du Tueur de Toulouse
 



Thursday 22 March 2012, a 10:25
Le tueur de Toulouse encerclé
 

Moins de 48 heures après un quadruple meurtre dans une école juive à Toulouse, il a été encerclé dans la nuit de mardi à mercredi dans un appartement de la ville Rose. Sa reddition était encore attendue hier soir.

Les parachutistes Imad ben Ziaten et Mohamed Legouad — musulmans comme lui — Abel Chennouf, converti, et Loïc Liber, Antillais, tous tombés sous ses balles auraient pu être ses collègues. Mohamed Merah, l'homme de 23 ans, soupçonné d'être le tueur de Montauban et de Toulouse, a tenté à deux reprises sans succès de s'engager dans l'armée française, d'abord dans l'Armée de terre en 2008, puis deux ans plus tard dans la Légion étrangère. Sa candidature a buté sur les antécédents judiciaires de ce carrossier d'origine algérienne au passé de délinquant. Mohamed Merah a été condamné “à quinze reprises” quand il était mineur. Il présentait un “profil violent” dès l'enfance, des “troubles du comportement quand il était mineur, compatibles avec l'extrême violence des faits” récents.
Moins de 48 heures après un quadruple meurtre dans une école juive à Toulouse qui a provoqué une suspension de la campagne électorale, il a été encerclé dans la nuit de mardi à mercredi dans un appartement de la ville rose. Une intervention qui l'a empêché de commettre un nouvel attentat contre un autre militaire.
L'action était inscrite à son agenda pour mercredi matin, selon ses propres aveux faits pendant les premières tentatives d'obtenir sa reddition. Au cours de la négociation, il s'est vanté d'avoir “mis la France à genoux” et assuré avoir toujours agi seul. “Il n'exprime aucun regret”, sinon de “ne pas avoir fait plus de victimes”, a indiqué le procureur de Paris, François Molins, en charge de l'enquête.
Le jeune homme, né le 10 octobre 1988 à Toulouse, qui revendique son appartenance à  Al-Qaïda, s'est radicalisé “au sein d'un groupe d'idéologie salafiste et affermi lors de deux voyages, l'un en Afghanistan, l'autre au Pakistan”, selon le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant.
Intercepté lors d'un contrôle routier par la police afghane, il avait été remis aux Américains qui l'avaient renvoyé en France. “De la mi-août à la mi-octobre 2011”, il s'est rendu au Pakistan : un séjour écourté car il a contracté l'hépatite A. Il a expliqué aux négociateurs qu'il avait “voulu venger la mort d'enfants palestiniens” en s'en prenant le 19 mars à une école juive et a expliqué l'assassinat des trois parachutistes par son opposition aux interventions étrangères de l'armée française, a dit M. Guéant. Le suspect était “suivi depuis plusieurs années par la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur) et ses agents toulousains”, selon lui. Un de ses frères est “engagé lui aussi dans l'idéologie salafiste”. Sa mère a expliqué qu'elle n'avait “guère d'influence sur lui”. La mère, née Aziri, et le frère, Abdelkader, ont été interpellés.
Si le suspect a été repéré par la DCRI, “jamais aucun élément de nature à (faire) penser qu'il préparait une action criminelle n'était apparu”, selon M. Guéant.
Pourtant, ce point risque de nuire à la volonté du président Nicolas Sarkozy d'engranger les bénéfices attendus de l'arrestation. Survenue plus tôt après le meurtre des militaires, l'arrestation aurait empêché l'attaque contre l'école juive. L'analyse des vidéos et du profil psychologique de Mohamed Merah ont été déterminantes dans son identification, a indiqué le procureur de Paris. La journée de mardi, quand sont arrivés les résultats de ces analyses, a été un “vrai tournant des investigations”, a-t-il dit.
Le scooter qui aurait servi à Mohamed Merah pour les sept assassinats ainsi que les deux casques noir foncé et blanc ont, par ailleurs, été retrouvés grâce à ses déclarations, et une Clio pouvant contenir des armes et des munitions est recherchée. Une caméra “a également été retrouvée”, a ajouté le magistrat.
Un témoin a affirmé avoir vu le tueur équipé d'une “Go Pro”, petite caméra que l'on peut sangler sur le front et qui permet de prendre des images en grand angle. Politiquement, c'est l'extrême droite qui a très vite essayé de récolter les avantages électoraux de l'affaire.  Dès le début de la matinée, la présidente du Front national, Marine Le Pen, qui faisait profil bas depuis la fusillade devant l'école juive lundi matin, a été la première candidate à l'Élysée à dégainer pour attaquer le “laxisme” vis-à-vis de la montée, selon elle, du “fondamentalisme” musulman en France.
S'attachant à refuser tout “amalgame” entre “Français musulmans” et “fondamentalistes”, elle en a profité pour mettre en avant l'un des marqueurs frontistes, à savoir la promesse d'un référendum sur le rétablissement de la peine de mort et la “perpétuité réelle”.
Côté communautaire, c'est la peur de l'amalgame “musulmans/terroristes” qui prédomine.

Source: Liberté

Wednesday 21 March 2012, a 14:32
France : Abel Chennouf un des trois militaires abattus était kabyle
 

TOULOUSE (SIWEL) — Abel Chennouf, un des parachutistes abattus à Montauban était d'origine kabyle. Une cérémonie militaire a eu lieu hier à Montauban. Les obsèques d'Abel Chennouf seront célébrées cet après-midi en l'église de Manduel. La messe sera suivie d'une marche blanche.
 
 
 
Abel Chennouf était catholique pratiquant, et non « de confession musulmanne » comme l'a déclaré Nicolas Sarkozy (PH : AFP)
La famille d'Abel Chennouf, l'un des militaires assassinés à Montauban (Tarn-et-Garonne), s'est constituée partie civile auprès du parquet antiterroriste de Paris mardi.

L'avocat de la famille, Gilbert Collard, a déclaré que le jeune caporal de 25 ans était « d'origine kabyle, catholique pratiquant » et non de « confession musulmane » comme l'avait indiqué lundi le président Nicolas Sarkozy. Il a déclaré à l'agence de presse Reuters que « c'est la raison pour laquelle une cérémonie est prévue mercredi en la cathédrale de Montauban ».

Abel Chennouf allait être papa. Sa compagne Caroline devrait donner naissance à leur fils dans deux mois.

cc/bbi
SIWEL 210924 MAR 12

Thursday 15 March 2012, a 10:57
L'Algérie soutient le Mali dans la guerre contre le peuple de l'Azawad
 

ALGER (SIWEL) — L'Algérie annonce publiquement son soutien à l'occupation malienne du territoire de l'Azawad, objet d'un conflit armé entre le Mali et le Mouvement national de libération de l'Azawad depuis le début de l'année

Le ministre des Affaires étrangères algérien, M. Mourad Medelci a réitéré mercredi l« 'attachement de l'Algérie à l'intégrité territoriale du Mali » suite aux derniers développements dans ces deux pays.

Invité de la chaîne I de la Radio nationale, M. Medelci a précisé que « l'Algérie a de tout temps joué pleinement son rôle pour trouver une solution au conflit » opposant les Azawad et le gouvernement malien.

« Nous œuvrons à ouvrir un dialogue entre toutes les parties concernées, y compris le gouvernement malien pour le règlement de cette crise », a-t-il précisé, relevant « la profonde préoccupation de l'Algérie quant aux évènements survenus récemment dans le nord du Mali ».

M. Medelci a, dans ce contexte, souhaité que « ces évènements tragiques marquent le début de la fin des violences dans la région et le début d'un dialogue entre les parties concernées pour le règlement des problèmes posés, sur la base du respect de l'intégrité territoriale du Mali ».

« Un effort supplémentaire du gouvernement malien s'impose pour répondre aux besoins de cette région qui nous est chère », a-t-il ajouté.

De son coté, le Gouvernement provisoire kabyle apporte « son soutien et celui du Peuple Kabyle dans le juste combat que le Peuple de l'Azawad mène pour sa liberté et sa dignité ».

Sur le terrain, l'armée de libération de l'Azawad a fait subir de sérieux revers aux forces d'occupation maliennes soutenues logistiquement par des pays étrangers. Le Mali est par ailleurs accusé de crimes contre les populations de l'Azawad sans défense.

uz/bbi
SIWEL 141500 MAR 12

Thursday 15 March 2012, a 10:50
Chant Chrétien Kabyle Tallalit Ouzellaguen (merhba d win id yusane)
 



Thursday 15 March 2012, a 10:48
Irak: une centaine de jeunes au look islamiquement incorrect tués par la police des moeurs
 

Des activistes irakiens ont sonné l'alerte : des dizaines d'adolescents ont été exécutés par la police religieuse à cause de leur coupe de cheveux « emo ».

Les activistes ont dit au quotidien al-Akhbar basé au Caire qu'au moins 90 adolescents irakiens au look « emo » avaient été lapidés par la police des mœurs le mois dernier. La violente répression contre les adolescents irakiens « emo » est intervenue après que le ministre de l'Intérieur les a qualifiés d'«adorateurs du diable ».

Une déclaration du ministre de l'Intérieur affirme que «”le phénomène emo”, ou adoration du diable, est investigué par la police des mœurs qui a l'autorisation de l'éliminer dès que possible car il représente une menace et a des répercussions négatives sur la société. Ils portent des vêtements étranges et ajustés décorés avec des photos de crânes et ils utilisent de la papeterie en forme de crânes. Ils portent aussi des anneaux au nez et sur la langue et se livrent à d'autres activités bizarres». La déclaration précise que le ministère de l'Éducation a autorisé la Police des mœurs à entrer dans les écoles de Bagdad et à pointer les étudiants ayant un look occidental.

Les activistes ont dit au journal qu'un groupe d'hommes armés habillés en civil ont conduit les adolescents dans des endroits isolés il y a quelques jours, ils les ont lapidés à mort et ont jeté leurs corps dans des bennes à ordures à travers la capitale, Bagdad. «Ils commencent par jeter des blocs de béton sur les bras des garçons, puis sur leurs jambes, avant de donner un coup final sur la tête. S'il n'est pas mort, ils recommencent», a déclaré au journal une personne qui a réussi à s'échapper.

Le nombre exact de morts reste inconnu, mais Hana Al-Bayaty du Tribunal de Bruxelles, une ONG qui s'occupe des questions irakiennes, a déclaré que les chiffres actuels se situent «entre 90 et 100». Les activistes affirment que des tracts distribués à Bagdad avisent les adolescents d'éviter le style «emo», et que dans certaines régions, des adolescents homosexuels ont été tués à coups de blocs de béton sur la tête.

Source : Dozens of Iraqi teenagers stoned to death for ‘emo' haircuts: activists, Al Arabyia

Thursday 15 March 2012, a 10:43
Macasbah.net : Témoigner de sa foi par ses actes
 



Sunday 11 March 2012, a 12:59
Thaghrast ft. Tanith - Amousso (Reprise)
 

Merci à nos fréres Amazighs pour cette belle chanson amazighe.

le vent de l'unité est au seuil de nos demeures alors unissons tous pour notre tamazgha.

 



Friday 09 March 2012, a 12:40
wafa sultan défend imazighen
 



Friday 09 March 2012, a 12:36
Said Oujibou diner "Chrétiens d'Orient
 



Friday 09 March 2012, a 12:31
Egypte: Attaques de milliers de salafistes contre des Coptes + La haine d’Israël libérée dans les médias
 

Albert Soued / Nuit d'Orient

En Egypte, encore une fois, 20 000 salafistes ont envahi le village de Mit Bashar province de Zagazig-Charquia, incendiant les Eglises coptes Sainte Marie et Saint Abram. Les coptes sont harcelés en permanence sous un prétexte ou un autre. En accord avec les autorités, les salafistes ont réussi à éliminer une dizaine de familles coptes de Kobri al Sharbat, près d'Alexandrie, les obligeant à vendre leurs biens à vil prix et à quitter les lieux, sous le prétexte qu'un jeune copte avait la photo d'une musulmane sur son portable, la déshonorant, ce qui s'est révélé, de plus, faux.
200 000 coptes ont déjà quitté le pays depuis son « printemps »…

De plus, jamais la haine contre les Juifs et Israël n'a été aussi horrible dans les médias égyptiens. Dans une émission diffusée par la chaîne Al-Rahma, rapportée par Memri, le prédicateur égyptien Hazem Shuman, déclare: « Nous avons besoin d'hommes pour propager l'islam en Afrique et en Amérique du Sud. Il y a 19 pays où l'on parle espagnol en Amérique du Sud, ce dont nul ne tient compte. Ils sont prêts pour l'islam. Ils haïssent les Juifs et l'Amérique comme nous. Ils sont prêts. Ils sont fertiles pour l'islam ».

Source: Blogdei

Friday 09 March 2012, a 12:29
Opération solidarité avec la Kabylie : le MAK se rend à Tirmitine et Timizart
 

ccompagnée par le vice-président de l'APC, la délégation du MAK composée par son président Bouaziz Ait Chebib et les membres du Conseil national Idir Dahmane et Arezki Bellai, s'est d'abord rendue au village Guandoul dans la commune de Tirmitine pour remettre un don de 50 mille DA à madame Silem Rabah. Celle ci est veuve et a la responsabilité d'une famille composée de 4 filles et d'un garçon handicapé, elle occupe une maison fissurée qui risque de s'écrouler à tout moment. Les services techniques de la commune et de la Daira préconisent l'évacuation de cette famille vers un autre lieu d'hébergement. A ce jour, l'affaire est sans suite.

La délégation, toujours accompagné par le vice-président d'APC, s'est ensuite rendue au village Bihalil pour également remettre un don de 50 mille DA à la famille Tayef Mohamed qui avait été évacuée à la Maison des Jeunes suite à l'effondrement de son domicile durant les intempéries.

Avant de quitter la commune de Tirmitine, la délégation a été remerciée par les familles et le vice-président de l'APC qui a déclaré : « Notre commune n'a pas les moyens de prendre en charge de tels cas. Nous vous remercions pour ces aides et vous rendons hommage pour cette initiative qui incarne la solidarité séculaire de la Kabylie ».

La délégation s'est alors rendue au village Avizar dans la commune de Timizart à bord d'un fourgon chargé de semoule à la demande du comité du village. Elle a été chaleureusement accueillie par ce dernier.

Le président du comité du village d'Avizar a invité le président du MAK à prendre la parole devant les villageois venus nombreux. Avant d'inviter l'assistance à participer massivement à la marche nationale kabyle le 20 avril à Tizi-Ouzou, Bouaziz Ait Chebib a insisté sur la nécessité de faire de l'élan de solidarité, « une base pour solidifier et unir les rangs face à un pouvoir raciste qui ne jure que par la disparition du peuple kabyle ».

Un villageois d'Avizar a déclaré à Siwel : « Le pouvoir a délaissé la Kabylie durant ces intempéries dans le but de dissuader les Kabyles de suivre le MAK et leur prouver soit disant, qu'ils ne peuvent rien faire sans l'Etat. Mais la Kabylie a pris le dessus et de fait, elle a démontré qu'elle pouvait assumer son autonomie.»

Après la prise de parole et les remerciements des habitant d'Avizar, la délégation accompagnée par le comité du village, s'est enfin déplacée à l'école du village qui abrite madame Yahiaoui, elle aussi veuve, pour lui remettre une aide financière de 50 mille DA.

cc/bbi
SIWEL 090909 MAR 12

Wednesday 07 March 2012, a 12:38
Jesus mon sauveur
 



Wednesday 07 March 2012, a 12:24
Emission de la Carte d’identité kabyle dans la diaspora à compter du 12 mars (modalités)
 

PARIS (SIWEL) — La diaspora kabyle peut demander la Carte d'identité kabyle dès ce 12 mars en suivant les modalités ci-dessous. C'est ce qu'à annoncé une communication du ministère des Institutions et de la Sécurité au sein du Gouvernement provisoire kabyle.

Demande de la carte d'identité kabyle dans la diaspora

Qui peut demander la carte d'identité kabyle ?

La carte d'identité kabyle est attribuée aux ressortissants kabyles déterminés selon trois critères :
- Le droit du sol (jus soli) : être né ou avoir résidé en Kabylie(1) pendant plus de 10 ans.
- Le droit du sang (jus sanguinis) : avoir au moins un parent kabyle de naissance ou par filiation.
- Le droit du mariage : être le conjoint d'un ressortissant kabyle de naissance ou par filiation.

Modalités d'obtention de la carte d'identité kabyle dans la diaspora :
La carte d'identité kabyle est demandée uniquement en ligne sur le site officiel de l'Anavad www.kabylie-gouv.org sous la rubrique Etat-civil.
Le demandeur doit :
- Remplir le formulaire en ligne intégralement(2)
- Fournir une photo d'identité numérique (ou scannée) au format 3,5 cm (largeur) x 4,5 cm (hauteur). Photo récente, en couleur, de face et tête nue.
- Fournir une copie scannée de votre pièce d'identité en cours de validité.
- Fournir une signature scannée dans un cadre de 7 cm (largeur) x 1,5 cm (hauteur).
- Fournir l'une des pièces justificatives ci-dessous.
- Régler par carte bancaire les frais administratifs requis selon l'âge du demandeur.

Pièces justificatives :
- Justificatif de naissance/résidence en Kabylie : copie passeport algérien ou carte d'identité algérienne (sauf si déjà fournie ci-dessus) ou extrait acte de naissance simple
Ou
- Justificatif de filiation : copie passeport ou carte d'identité du parent/grand parent kabyle ou extrait acte de naissance avec filiation ou autre justificatif de filiation.
Ou
- Mariage : justificatif de la citoyenneté kabyle du conjoint par l'une des pièces ci-dessus et copie acte de mariage

Coût et frais administratifs :
Le coût de la carte est de 40 euros pour les adultes et 20 euros pour les enfants de moins de 16 ans.
Le coût inclut les frais d'envoi de la carte d'identité par poste.

Validité du document :
La carte d'identité kabyle est valide pendant une période de 10 ans à partir de la date de sa délivrance.

Acquisition
La carte d'identité kabyle sera envoyée au demandeur par courrier postal à l'adresse de résidence indiquée sur son formulaire dans un délai de deux semaines à partir de la date de la demande faite avec un dossier complet.

Notes :
(1) La Kabylie est le territoire qui recouvre l'espace de l'ancienne ‘Wilaya III' où le Kabyle constitue la première langue parlée par la société. Aujourd'hui, elle est délimitée dans le système administratif algérien par l'intégralité des wilayas de Tizi-Ouzou et Béjaïa et par les communes et daïras kabylophones des wilayas de Boumerdes, Bouira, Bordj Bou Arreridj, Sétif et Jijel.
(2) Avant de remplir le formulaire Il est important de se renseigner auprès de sa famille sur :
a) Le nom authentique en Kabyle qui est souvent sous la forme (At-Winnat, Uwinnat, Iwinnaten...). Il est également conseillé d'adopter un prénom kabyle/amazigh puisque les noms et prénoms officiels seront également donnés sur la carte (voir spécimens).
b) Le nom du village d'origine.
c) Le nom du Aârch d'origine (ou de la commune actuelle si vous n'êtes pas sûr)

uz
SIWEL 061837 MAR 12

Wednesday 07 March 2012, a 12:21
Tunisie : une police religieuse sur la modèle de la Mutawa saoudienne officialisée par l’État
 

Elle arrive en Tunisie. Le rôle de la Mutawa (police religieuse) est de faire respecter les principes religieux islamiques. En Arabie Saoudite, une des actions les plus spectaculaires des Mutaween a eu lieu le  11 mars 2002 au matin, lors de l'incendie d'une école de jeunes filles à La Mecque. La police religieuse a empêché celles-ci de sortir de l'école, car leurs tenues n'étaient pas strictement conformes au code vestimentaire islamique. Quatorze d'entre elles sont mortes dans les flammes.

Tunis- L'Instance de la promotion de la vertu et la prévention du vice, plus connue sous le nom de « police religieuse » a obtenu, vendredi 17 février 2012, l'autorisation d'exercer son activité politique en Tunisie. Elle avait déposé une demande de visa auparavant. Créée depuis 1940 en Arabie Saoudite, la formation est une police d'État qui a pour but d'appliquer à la lettre les règles et principes religieux en vigueur.
M. Adel El Almi, homme d'affaires et fondateur de l'association, a précisé à « Assabah Al Ousboui » que le nom de l'entité sera changé en « instance centrale de la sensibilisation et de la réforme », mais elle gardera les mêmes principes, connus partout dans le monde.[…]

Sources : Investir en TunisieStonegate Institute

Source: Bivouac-id

Monday 05 March 2012, a 10:44
Chant chretien Kabyle de Isafen n Tudert(Mifeclegh refdegh afus)
 



Monday 05 March 2012, a 10:40
Quel avenir pour les chrétiens de Syrie ?
 

chrétiens de Syrie ont décidé de placer leur confiance en Dieu seul, selon le témoignage de pasteurs recueillis par l'organisation d'aide aux chrétiens persécutés, Portes Ouvertes. « Nous prions beaucoup et avons confiance que Dieu a mis sa main sur la situation », a déclaré un pasteur de Damas.

La situation des Chrétiens de Syrie se dégrade. Décrivant la situation dans sa ville, un responsable d'église syrien dit que "des gens sont enlevés ou assassinés en pleine rue".

Face à cette situation, beacoup de chrétiens sont en train d'organiser leur départ de Syrie. "Autour de nous, les bombes pleuvent", déclare ce responsable chrétien.

Les chrétiens ont "peur de mourir dans les violences" et "craignent pour leur vie", rapporte l'organisation Portes Ouvertes.

A la tombée de la nuit les chrétiens de Damas ne sortent plus de chez eux. Même si la situation est tendue, les églises et les écoles chrétiennes n'ont pas fermé les portes dans la capitale. Dans le reste de la Syrie, les chrétiens limitent leurs déplacements.

C'est à Homs, ville et centre économique syrien de haute importance, que la situation des chrétiens est particulièrement préoccupante. Plus de 80% des chrétiens ont fui cette ville pour se réfugier à Damas et dans les villages des alentours. Des pasteurs ont fait le choix de rester dans la ville pour maintenir un culte le dimanche.

Toutefois, les chrétiens n'ont pas perdu espoir. Ils trouvent leur force dans la foi en Christ. La prière occupent désormais une place centrale dans leur vie chrétienne. « Notre église prie non-stop », se félicite un pasteur de Damas.

Crédit photo : Portes Ouvertes

Source: Journal chrétien

Monday 05 March 2012, a 10:37
Europe / Intolérance contre les chrétiens
 

L'Observatoire sur l'intolérance et la discrimination contre les chrétiens en Europe vient de publier de 600 cas d'Intolérance ou de discrimination répertoriés contre les chrétiens d'Europe.

Chacun d'entre eux relate une expérience personnelle d'intolérance ou de marginalisation. l'Observatoire réalise un travail de recherche, de documentation et d'analyse dans 30 pays. Grâce à ce travail, des politiciens, des leaders de la société, des journalistes, des intellectuels et tous ceux que cette question intéresse ont la possibilité de prendre la mesure du phénomène, d'acquérir une vision plus complète de la situation et de développer des solutions adéquates.

Lire la suite…

Sunday 04 March 2012, a 18:58
Église Évangélique Kabyle de Paris
 

Église Évangélique Kabyle de Paris

56 rue Jules Auffret
93500 Pantin (93)
[voir un plan avec Google Maps]

Téléphone :    Téléphone 06 79 19 23 27
Adresse e-mail :    Adresse e-mail y@iomua@ozdfimgchjlepnha@upytaqhkohoyv.@fjgr

Appartenance

  
Type :    Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France (FEEBF) — Conseil National des Évangéliques de France Fédération Protestante de France

Activités

  
Culte :    14h dimanche

Responsables

  

Responsable :

  

Aliane Lounes
Adresse e-mail : Adresse e-mail jjjc@lyopwuensenlsu@wfh@oztefmfamisli.xrfkr
Tél. mobile : Tél. mobile 06 89 29 72 42

Sunday 04 March 2012, a 10:40
Chant chretien Kabyle Nadia Sahel (Ccnik d amuqrane)
 



Sunday 04 March 2012, a 10:38
Nigeria: le groupe islamiste Boko Haram brûle les écoles
 

Des membres présumés de Boko Haram continuent à brûler des écoles au Nigeria -

Des membres présumés de la secte islamiste terroriste Boko Haram ont incendié deux autres écoles dans le fief de la secte à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, au nord du Nigeria, portant à sept le nombre d'écoles brûlées par la secte depuis une semaine, rapporte vendredi la presse locale. Dans la soirée de mercredi, la Success Secondary School et la Sunshine Star Primary School sont devenues les dernières écoles rasées par la secte, qui applique ainsi dans les faits sa devise qui veut que ‘l'éducation occidentale soit un péché'.

Personne n'a été tué dans ces deux écoles, mais leurs 350 élèves et leurs enseignants n'ont plus d'établissement.

Le directeur de la Sunshine Star Primary School, Bachilu Mai Basha a déclaré que les deux écoles ont été attaquées avant d'être incendiées.

Le porte-parole de la police de l'Etat de Borno, Samuel Tizhe, a confirmé ces attaques.

Au moins cinq écoles primaires ont été incendiées depuis la semaine dernière par des présumés islamistes.

Il s'agit de la Gomari Costain Primary School, la Maiduguri Experimental School, à Kwanar Yobe; des Budum et Kulo Gomna Primary Schools ainsi que de l'Abba Ganaram Primary School, toutes dans la capitale de l'Etat de Borno.

Source: Afrique Jet

Sunday 04 March 2012, a 10:36
Sur 4 victimes de persécution religieuse dans le monde, 3 sont des chrétiens !
 

Le Groupe de travail pour la liberté religieuse (GLR) du Réseau évangélique suisse, auteur d'une pétition qui avait rassemblé 50'000 signatures fin 2010, a demandé à Mme Marianne Streiff, députée PEV au Conseil national, d'intervenir auprès du gouvernement au sujet de la liberté religieuse dans le monde. Mme Streiff a soumis hier une interpellation auprès du Conseil fédéral.

La persécution religieuse est un problème croissant dans le monde : aujourd'hui, 70% de la population mondiale vit dans un pays qui restreint sévèrement la liberté religieuse. Les minorités chrétiennes sont particulièrement touchées : sur 4 victimes de persécution religieuse dans le monde, 3 sont des chrétiens. C'est dans ce contexte que le Groupe de travail pour la liberté religieuse (GLR) du Réseau évangélique suisse a invité Mme Marianne Streiff, députée PEV au Conseil national, à relayer une interpellation auprès du Conseil fédéral.

Le texte de cette interpellation, qui a été présentée hier par Mme Streiff, avance les questions suivantes :

1. Comment le Conseil fédéral évalue-t-il l'évolution de la discrimination et de la persécution des minorités religieuses, en particulier des chrétiens, dans les pays où la liberté religieuse est limitée ou insuffisante ?

2. Avec quels pays le Conseil fédéral entretient-il un dialogue en matière de droits humains et avec lesquels d'entre eux la question de la persécution des minorités religieuses, en particulier des chrétiens, est-elle abordée ? Que fait le Conseil fédéral concrètement pour que ces pays soient sensibilisés au respect du droit à la liberté religieuse ?

3. Le Conseil fédéral est-il prêt, dans le cadre de ses prises de position au sein des organes de l'ONU (Assemblée générale, Conseil des droits de l'homme, etc.), à s'impliquer pour les minorités religieuses persécutées ?

4. Quelle place accorde-t-on à la thématique du droit à la liberté religieuse et au problème de la persécution des chrétiens, au sein des rapports par pays du DFAE ?

5. Dans quelle mesure ces préoccupations sont-elles reflétées dans les décisions de politique économique extérieure de la Confédération ?

6. Les ambassades suisses entretiennent-elles des contacts avec les représentants des Eglises chrétiennes victimes de la persécution ? La problématique de la persécution est-elle également abordée par les organisations locales de défense de droits humains?

7. Comment le Conseil fédéral évalue-t-il la persécution des chrétiens et les restrictions à leur liberté religieuse dans les pays à majorité musulmane ? Quelle analyse fait-il de la situation des musulmans se convertissant au christianisme et qui risquent la peine de mort pour « apostasie » ?

8. Comment le Conseil fédéral se positionne-t-il face à l'expulsion ciblée des chrétiens du Proche et du Moyen-Orient – une action qui se rapproche par moment d'une forme d'épuration ethnique ?

9. Dans ses relations bilatérales, par exemple avec l'Indonésie, le Conseil fédéral envisage-t-il de thématiser la persécution des chrétiens par des acteurs non-étatiques ?

10. Que prévoit d'entreprendre le Conseil fédéral afin qu'à l'échelle mondiale, une plus grande attention soit accordée à la thématique du droit à la liberté religieuse ?

Protéger le droit de toute personne à la liberté religieuse

Au sujet de cette interpellation, Heiner Studer, délégué pour la liberté religieuse du GLR précise encore: „Tant la Charte des Nations Unies que la Déclaration universelle des droits de l'homme protège le droit de chaque personne à la liberté de religion et de conscience. Chaque être humain est donc libre de choisir sa religion, de la pratiquer, de la professer et de changer de croyance. Ce droit fondamental doit être pleinement respecté en Suisse. Il doit également être exigé de la part des Etats dans lequel les chrétiens sont persécutés. »

Une préoccupation de la population suisse

Le GLR avait déjà récolté 50'000 signatures en 2010 avec une pétition pour la liberté religieuse qui attirait spécialement l'attention sur la situation dramatique des chrétiens dans les pays à majorité musulmane. Ces signatures, récoltées en quelques mois, révèlent qu'une partie importante de la population suisse est préoccupée par la persécution religieuse des chrétiens et qu'elle souhaiterait voir le Conseil fédéral s'impliquer davantage.

Source : Réseau Evangélique Suisse

Saturday 03 March 2012, a 12:04
Les nouveaux médecins «halal» envahissent Alger
 

La récente affaire de Bordj El Kiffan concernant un charlatan qui se faisait passer pour un «raki» (un guérisseur  par les versets coraniques) et qui a violé 30 jeunes filles après les avoir endormies, ranime la polémique sur le rôle des «rakis» à Alger.

Après cette importante affaire qui a coûté leur honneur à trente jeunes filles, c'est au tour de Bab El Oued d'accueillir ce genre d'activité. Un jeune «raki» élisant domicile au quartier des Trois horloges, exerce en toute quiétude. Il reçoit de dizaines de personnes, dont la majorité sont des femmes, et exigent d'elles le versement de 200 dinars après chaque «visite». La prolifération des lieux clandestins de «rokia» inquiète à Alger. Hormis les vrais «rakis» qui ne sont pas nombreux, de jeunes salafistes résidant dans les quartiers populaires algérois se présentent comme étant des guérisseurs puisqu'ils connaissent les versets coraniques capables d'exorciser le mal dont souffrent certaines personnes. Du coup, des appartements loués par de jeunes salafistes se réclamant au service des personnes en détresse se sont transformés en lieux de «rokia». Des appartements comparables à des «cabinets médicaux», avec des personnes qui vous reçoivent et vous demandent de rester dans une «salle d'attente» avant de vous orienter vers le «médecin», entendons par là le  «raki». Il s'agit souvent d'un barbu vêtu d'un «kamis», un habit qui met en confiance les «clients et clientes».

A Bab El Oued, c'est le cas. L'appartement sis aux Trois horloges est ouvert aux femmes en situation désespérée. Il y a celles qui pensent avoir été victimes du «mauvais œil» et se présentent chez le jeune «raki» pour se soigner et trouver enfin le prince charmant. On peut trouver également des femmes mariées avec leurs enfants, en vue de recevoir des soins à travers les versets coraniques du jeune barbu. Celles qui se rendent chez ce «raki» doivent impérativement se munir d'une bouteille d'eau minérale afin qu'il récite des versets du  Coran sur cette eau que les femmes boivent pour être  délivrées du mal. Revenons à ces «salles d'attente» des appartements de «rokia» sis à Bab El Oued. Une foule nombreuse est observée  chaque jour devant la porte d'entrée. Tout le monde croit à la «rokia», certes, c'est une méthode connue depuis longtemps, mais il se trouve qu'aujourd'hui des gens qui, n'ont rien à voir avec ce soin spirituel, profitent de l'engouement des malades pour faire fortune ou pour abuser des femmes. Dans cet appartement de Bab El Oued, le «raki» reçoit huit à neuf femmes dans la chambre «secrète». Là, il commence à réciter des versets coraniques dans la bouteille d'eau tout en tenant la tête de sa cliente. Selon des témoignages de personnes qui se sont rendues chez ce «raki», il arrive que les femmes s'évanouissent, d'autres crient, croyant ne plus être envoûtées. Une femme qui accompagnait sa fille a été transportée en urgence à l'hôpital Maillot, n'ayant pas supporté le climat, d'autant que les gens criaient et d'autres s'évanouissaient. Une fois que le soin spirituel prend fin, les clientes doivent s'acquitter de la somme de 200 dinars exigée par le «raki».  Pour rappel, récemment un charlatan, nommé S.L. âgé de 43 ans, escroc de la pire espèce résidant à Bateau-Cassé dans la commune de Bordj El Kiffan, a été arrêté par la police après que 30 jeunes filles ont déposé plainte contre lui pour viol après les avoir endormies. Le charlatan s'est fait en quelque temps la réputation de guérir le mal qui touche des jeunes filles qui rencontrent des difficultés à dénicher le prince charmant. Profitant de cette réputation, S.L. promet à ses victimes que la question peut être réglée grâce à la «rokia», se vantant d'être un maître en la matière. De bouche à oreille, sans toutefois aucune preuve de son efficacité, il s'est forgé une solide réputation. Ses  agissements ont fini par être dévoilés grâce à l'intervention des policiers. Ce charlatan est,  comme beaucoup d'autres, derrière les barreaux.

Par Sofiane Abi

journal: 
Le Jour d'Algérie

Saturday 03 March 2012, a 10:30
Chant chrétien Kabyle Karym
 

Chant chrétien kabyle qui reflete le dynamisme de notre chère communauté chrétienne..



Saturday 03 March 2012, a 10:02
Les mystères de la viande halal
 

D'où vient la viande halal? Quels sont les abattoirs qui la produisent? La plus grande opacité est de mise, et la liste des abattoirs certifiés fait l'objet d'une véritable omerta.

Où pratique-t-on l'abattage rituel en France? En plein Salon de l'agriculture, où éleveurs et visiteurs réclament plus de transparence après la polémique déclenchée voici quelques jours par Marine Le Pen, la question continue d'agiter les esprits. Cette semaine, l'Oaba (l'Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs, seule association habilitée à visiter les abattoirs français) somme les pouvoirs publics de dévoiler la liste des établissements d'où sort de la viande certifiée halal ou casher.

Lire la suite…

Saturday 03 March 2012, a 09:31
Egypte : des actrices “trop provocantes” poursuivies en justice
 

La charia “modérée” des Frères musulmans se met gentiment en place. La charia et le cinéma ne faisant pas bon ménage, les égyptiens peuvent faire leurs adieux à cette industrie aussi.

 

Un groupe d'avocats égyptiens, appartenant au parti politique des Frères musulmans, intentent des poursuites judiciaires contre un certain nombre d'actrices égyptiennes. Au sommet de leur liste d'artistes à poursuivre sont les actrices égyptiennes Summaya Al Khachab et Ghada Abdul Riziq (photos ci contre).

Dans la plainte déposée, il a été allégué que les actrices jouent des rôles qui sont trop provocateurs, qui encouragent la sexualité et d'autres comportements inappropriés.

Selon le journal Elaph basé à Londres, les avocats ont relevé un certain nombre de déclarations publiques faites par les actrices qui insultent les religieux. Les mêmes avocats avaient déjà déposé une plainte contre le comédien égyptien Adel Imam pour avoir insulté et ridiculisé l'islam. Les avocats ont souligné que ces acteurs et actrices doivent être sévèrement punis par la loi et même lapidés.

Source : Albawaba

Traduction Bivouac-id.

Thursday 30 June 2011, a 00:07
Chant chretien Kabyle
 




Wednesday 29 June 2011, a 11:42
Un Marocain égorge sa femme - l’imam approuve la lapidation
 

Padoue - Les images de l'Iranienne Sakineh étaient encore récemment sur tous les écrans du vieux continent et l'horreur de sa condamnation à être lapidée avait déterminé des milliers de personnes à manifester dans plusieurs villes afin d'inciter les tribunaux iraniens à la clémence.  Et pourtant, encore aujourd'hui, la violence de ce diktat coranique revient sur la scène pour diviser l'Italie. La polémique au sujet de la lapidation des femmes adultères refait surface avec les déclarations de Maher Selmi, “médiateur culturel” et porte-parole de l'association Rahma, responsable de la gestion de la mosquée de la rue Anelli à Padoue.  «La lapidation comme punition ou comme châtiment, c'est dans le coran» déclare-t-il aux journalistes de l'agence Adnkronos « un musulman ne peut pas le réfuter, mais il faut porter attention à son interprétation, il y a des critères pour infliger cette peine.»  La lapidation comme punition pour les femmes qui trahissent leur mari est une pratique commune dans les pays islamiques. Mais ces dernières années même l'Italie a été témoin d'épisodes de violence de la part d'hommes qui veulent “donner une leçon” à leurs épouses ou à leurs filles qui vivent à l'occidentale. Hier, à Padoue, dans le nord-est de l'Italie, un menuisier d'origine marocaine de 38 ans, Zrhaida Hammadi, lorsqu'il s'est vu “manquer de respect” lors d'une énième dispute conjugale avec sa femme, a saisi un couteau et l'a frappée au cou lui tranchant la veine jugulaire.

Selon les enquêteurs, Fatima Chabani de 33 ans , son épouse, menait un style de vie à l'occidentale mais aurait aussi “souillé l'honneur” de son mari en fréquentant un autre homme. Le médiateur culturel Maher Selmi ne veut pas commenter l'homicide mais prévient : « Il est nécessaire d'avoir la certitude sur le motifs qui ont porté à ce geste mais nous devons aussi respecter la personne disparue. »

Mais ces interventions de Selmi font éclater un cas médiatique, la député du PDL Souad Sbai rappelle le cas de Begm Shnez, massacrée à coup de barre d'acier et lapidée l'année dernière à Modène et attaque durement les prises de position du “médiateur culturel” qui se permet de faire l'éloge de la lapidation et qui ne reconnait qu'une loi, la loi musulmane. Pour elle cela correspond à faire l'apologie du crime et c'est la raison pour laquelle le porte-parole de la mosquée de la rue Anelli devra en répondre devant le juge puisqu'une plainte sera présentée au Procureur de la République de Padoue pour faire en sorte que ce médiateur auto-proclamé et extrémiste ( dont le salaire est tout de même versé par des agences gouvernementales ) soit au plus tôt remercié de ses services.

Il en ressort qu'une fois de plus il est nécessaire d'avoir un plus grand contrôle sur les mosquées et sur qui y travaille et officie. Comme le fait remarquer Souad Sbai : « Un contrôle préventif sur les médiateurs culturels est nécessaire de même que de lois permettant l'expulsion immédiate avec retour au pays d'origine pour tous les prédicateurs de haine.»

Mais ce n'est pas ce que pense Maher Selmi qui renchérit : « Les musulmans qui vivent en Europe doivent commencer à lire et à relire leur texte sacré et le réinterpréter d'une façon acceptable pour les sociétés dans lesquelles ils vivent» Et bien qu'il admette que les islamistes ne peuvent pas vivre en Italie de la même manière qu'ils vivent au Maroc ou en Égypte, il ne condamne pas la pratique de la lapidation pour les femmes adultères, au contraire, il explique : « Il y a des conditions pour autoriser l'exécution de la peine, comme la présence de quatre témoins lors de la consommation de l'acte et il est clair que cette loi n'a pas été pensée pour punir mais pour dissuader, et je ne crois pas qu'aucune femme adultère fera certaines choses dans un lieu public » et il conclue en précisant :« je répète que je ne peux désavouer la lapidation mais qu'il est nécessaire de comprendre »

Source : IlGiornale.com

Source: Bivouac-id

Wednesday 29 June 2011, a 11:21
Chant chretien Kabyle Nadia Sahel (Ccnik d amuqrane)
 

Rejoinez facebook avec évangélique kabyle ou vous pourrez recevoir toutes les infos sur votre page facebook.



Wednesday 29 June 2011, a 11:16
Les communautés chrétiennes et musulmanes participent à une messe pour la sécurité et la sauvegarde de la Syrie
 

Damas / Les différentes communautés chrétiennes et musulmanes ont pris part aujourd'hui à une messe divine dans la cathédrale de la croix sacrée après une journée de carême annoncée par les évêques des églises à Damas pour implorer Dieu de préserver la Syrie et la sauvegarder des conspirations étrangères.
Les dignitaires religieux chrétiens ont insisté dans leurs propos sur l'immunité de la Syrie et son invincibilité, dans le sens où tous ses fils, toutes communautés confondues, chrétiennes et musulmanes, sont près à la défendre de tout mal ou conspiration étrangère.
Les dignitaires religieux chrétiens ont insisté dans leurs propos sur l'immunité de la Syrie et son invincibilité, dans le sens où tous ses fils, toutes communautés confondues, chrétiennes et musulmanes, sont près à la défendre de tout mal ou conspiration étrangère.
Etaient présents à l'église, l'ex vice président de la chambre des représentants libanaise, Elie Farzli, et de Mme Chahnaz Fakouch, membre de la direction régionale du parti Baas, qui ont aussi assisté à la levée du drapeau syrien devant l'église en signe de loyauté à la patrie et aux martyrs du pays.

Sur un autre plan, le synode sacré des Grecs-Orthodoxes a appelé à l'engagement aux questions de la patrie, tout en s'attachant à la terre et à l'appartenance à la société de l'action qui doit œuvrer pour l'édification des institutions et des établissements civils.

Le synode insiste sur la rencontre islamo-chrétienne en tant que figure qui caractérise le quotidien de l'Orient et le message de l'Orient arabe.

A l'issue de sa réunion à Beyrouth, le Synode a affirmé dans son communiqué, l'importance de prôner le langage du dialogue et d'accalmie afin de pouvoir parvenir à régler les problèmes dans les pays de la région dans le calme et la stabilité.

T. Slimani

Source: lepost

Wednesday 29 June 2011, a 11:14
Paul Ohlott / Une pasteure pour réformer la téléréalité ?
 

Florence Taubmann, pasteure de l'Eglise réformée de France, vient de rejoindre le comité de déontologie du groupe ENDEMOL, célèbre pour sa production effrénée d'émissions de téléréalité. Cette société est notamment à l'origine de Loft Story, de Secret Story, de la Ferme Célébrités, sans oublier la merveilleuse île de la tentation…  bref, que de purs joyaux télévisuels !

Autant dire qu'il me tarde de connaître le regard «protestant» de Mme Taubmann sur l'intérêt et la qualité de ces flux nauséabonds qui instruisent nos adolescents en quête de célébrité. Plus encore, j'ai hâte de connaître son expertise pastorale, afin de découvrir si elle considère ces émissions comme de bons pâturages pour les brebis dont elle est censée avoir la charge.

Florence Taubmann s'est réjouie de cette sollicitation, car il s'agit, selon ses dires, d'une chance qui lui permettra de «donner son éclairage». Un éclairage ? Quel éclairage ? Croit-elle pouvoir réformer ces flux et proposer des téléréalités «déontologiques» ? Quelle déontologie ? Celle de Dieu ? Va-t-elle leur établir une liste de tout ce qui est en contradiction avec le message de l'Evangile ou va-t-elle chercher à concilier la théologie chrétienne avec ces piètres programmes ? Probablement ni l'un ni l'autre, car l'Evangile, au vue de ses étranges engagements, je doute qu'elle en ait saisi l'Esprit.

En effet, d'un point de vue évangélique, cette étrange pasteure ne réformera pas grand chose, car en tant que présidente de l'association Acacia (composée de chrétiens et de francs-maçons), sa déontologie est loin d'être évangélique. Cerise sur le gâteau, elle nourrit le rêve de proposer une émission de téléréalité avec des représentants des différentes religions : prêtres, pasteurs et rabbins. Tiens donc ! Moi qui pensais que les luthéro-réformés n'aimaient guère le vedettariat propre aux télévangélistes américains…  il faut croire que j'ai loupé un nouvel amendement à la Réforme.

Qu'importe ! Amis curés et pasteurs… tous au casting ! Décidément, et c'est peu de le dire, on vit vraiment une époque formidable !

Paul OHLOTT

Source: actua chrétienne

Wednesday 29 June 2011, a 11:09
Faithbook : un facebook chrétien ?
 

Le réseau social chrétien "Faithbook" vient de franchir la barre de 10 000 membres, contre 7.700 pour le site francophone "Chrétiens en réseau". Les deux réseaux fonctionnent comme Facebook, à la seule différence qu'il sont exclusivement réservés aux chrétiens.

Les médias sociaux servent à communiquer la foi et gagner des âmes pour le Royaume de Dieu.

Disposer d'une page Facebook ou d'un compte Twitter permet aux chrétiens de passer des messages édifiants, d'entretenir des relations avec les autres membres du Corps de Christ, et entrer en discussion avec les incroyants pour les aident à naître de nouveau. Mais trop peu de compagnies réalisent encore une veille de leur réputation.

Le site www.faithbook.biz lancé le 21 avril 2011 par Michael Bassett rencontre déjà un grand succès au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Lors de notre visite le 7 juin 2011 à 10h15, le site comptait 10.773 membres. De son côté, le réseau chrétien francophone "Chrétiens en réseau" compte 7.706 membres.

Faithbook.biz (anglais) et Chretiensenreseau.com (français) sont réservés aux chrétiens. Les deux sites permettent de réfléchir sur les stratégies à utiliser pour mettre les nouvelles technologies au service de l'Évangile.

"Les personnes qui interviennent dans les réseaux chrétiens font preuve d'une une ouverture d'esprit exceptionnelle, ce qui prouve que nous faisons partie de la même famille de Dieu", a déclaré Gabrielle Bassett, Directeur de Faithbook.

Prions que d'autres réseaux chrétiens voient le jour, et surtout que Dieu inspire ses enfants pour qu'ils soient créatifs.

Source: journal chrétien

Monday 27 June 2011, a 22:49
Libye: la CPI lance un mandat d'arrêt contre Kadhafi
 

La Cour pénale internationale (CPI ) a annoncé lundi la délivrance d'un mandat d'arrêt pour crimes contre l'humanité contre le colonel Mouammar Kadhafi, son fils Seif a-Islam et le chef des services de renseignements libyens Abdallah Al-Senoussi.
La décision des juges a été accueillie par des scènes de liesse à Benghazi, deuxième ville du pays, et Misrata, à 200 km à l'est de la capitale Tripoli, certains tirant en l'air, beaucoup agitant les drapeaux de la rébellion.
"Justice a été rendue", s'est félicité le président du Conseil national de transition (CNT), organe politique des rebelles libyens, Moustapha Abdeljalil, devant la presse à Benghazi, siège de la rébellion libyenne.
Les juges de la CPI ont estimé, lors d'une audience publique à La Haye, qu'"il y a des motifs raisonnables de croire que (...) Mouammar Kadhafi, en coordination avec son cercle rapproché, a conçu et orchestré un plan destiné à réprimer et à décourager la population qui manifestait contre le régime et ceux considérés comme dissidents au régime".
La délivrance des mandats d'arrêt "souligne une fois de plus l'isolement croissant du régime", selon le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, tandis que pour le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, la question n'est pas de savoir si Mouammar Kadhafi doit quitter le pouvoir, "mais comment et quand".
Pour la Maison Blanche, il "s'agit d'un nouvel indice du fait" que Mouammar "Kadhafi a perdu sa légitimité".
Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a pressé l'entourage du colonel Kadhafi à "le lâcher" ou "à rendre des comptes".
En revanche, le président sud-africain Jacob Zuma s'est déclaré "extrêmement déçu et préoccupé", selon son porte-parole.
"Il est vraiment malheureux que la CPI puisse prendre un telle décision alors que l'Union africaine, à travers ses commissions ad hoc, a tant fait", selon le porte-parole.
"Ne pas arrêter et ne pas poursuivre les hommes accusés enverrait un message troublant", a de son côté soutenu Michael Bochenek, de l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International.
L'ONG Human Rights Watch a quant à elle estimé qu'en délivrant de tels mandats, la CPI "démontre que le droit peut même rattraper ceux que l'on a longtemps crus" intouchables.
L'annonce des mandats d'arrêt intervient au moment où la campagne de bombardements des pays membres de l'Otan pour aider les rebelles libyens dure depuis cent jours et où le conflit s'enlise, le colonel Kadhafi étant toujours au pouvoir.
"Pour éviter qu'ils ne continuent de dissimuler les crimes qui continuent d'être commis et qu'ils n'en commettent de nouveaux, ils (les trois hommes) doivent être arrêtés. C'est là la seule manière de protéger les civils en Libye", a réagi le procureur Moreno-Ocampo dans un communiqué.
Selon les juges, il y a des motifs raisonnables de croire que les trois hommes sont responsables, "en tant qu'auteurs indirects", de meurtres et persécutions, constitutifs de crimes contre l'humanité, commis par les forces de sécurité libyennes notamment à Tripoli, Benghazi et Misrata.
Les forces de sécurité ont "infligé des actes inhumains à la population civile", selon les juges.
La révolte en Libye a fait des milliers de morts, selon le procureur de la CPI, et entraîné la fuite à l'étranger de près de 650.000 Libyens et le déplacement à l'intérieur du pays de 243.000 autres, selon l'ONU.
Sur le terrain, selon un correspondant de l'AFP sur place, les rebelles se trouvaient toujours lundi à une cinquantaine de kilomètres de Tripoli.
Un seul chef d'Etat en exercice, le président soudanais Omar el-Béchir, fait jusqu'ici l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI. Recherché pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre au Darfour (Soudan), M. Béchir ne reconnaît pas la compétence de la Cour.
Entrée en fonction en 2002, la CPI ne dispose d'aucune force de police propre et dépend de la volonté des Etats pour l'exécution des mandats d'arrêt.
"Tous les Etats parties (au Statut de Rome, traité fondateur de la CPI) et la Jamahiriya arabe libyenne ont le devoir explicite d'exécuter ces mandats d'arrêt", selon Christian Wenaweser, le président de l'Assemblée des Etats parties.
La Cour a compétence en Libye en vertu de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies du 26 février, ce que contestent les autorités libyennes qui affirment ne pas être "concernées" par ses décisions, n'ayant pas ratifié le statut de Rome.

AFP
Source: el watan

Monday 27 June 2011, a 22:27
Tunisie: Le film ‘‘Ni Allah ni maitre” de Nadia Féni
 

Le film ‘‘Ni Allah ni maitre” a été projeté le 18 mai, au cinéma les Arcades, à Cannes. La Quinzaine des réalisateurs a rendu hommage à la réalisatrice Nadia El fani pour son courage en ouverture du festival de Cannes.



Sunday 26 June 2011, a 22:12
Témoignages d'une algérienne musulmane convertie au christianisme
 




Sunday 26 June 2011, a 22:03
Nous voulons voir jésus lever
 




Sunday 26 June 2011, a 21:48
Maroc plus proche du Dieu
 

Dans un pays où les rares chrétiens d'origine musulmane sont isolés à la fois géographiquement et socialement, il est difficile de les rencontrer pour leur apporter l'aide dont ils ont besoin.
Portes Ouvertes a mis en place des programmes de formation biblique par la radio.
« Je suis si heureux de connaître votre programme, j'avais tant besoin d'encouragement et de nourriture spirituelle, » nous écrit Jamal, un chrétien de l'ombre du Maroc. Ces programmes leur permettent aussi de nous contacter et de rompre leur solitude.
Souvent, ils nous font part de leur isolement. Sadiq nous a raconté qu'il était devenu chrétien en Europe, mais que depuis son retour au pays il se sentait bien seul. Nous avons pu l'encourager et prier pour lui. Un autre chrétien, Hami, nous raconte : « Il n'y a personne dans mon entourage qui partage ma foi, c'est difficile. S'il vous plaît, priez pour moi. »
Une autre fois, nous avons pu aider un chrétien qui était menacé par un voisin en lui fournissant un avocat. Voici ce qu'il nous a dit suite à cette action : « Je vous remercie pour votre aide. Je suis touché par cette solidarité. Ma famille vivait dans la peur, maintenant nous sommes en paix. »

Ce sont surtout nos prières qui aident les chrétiens d'origine musulmane à tenir ferme dans un environnement qui refuse de reconnaître et de respecter leur foi en Jésus-Christ.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour les Marocains qui découvrent la foi chrétienne
  • Prions pour Jamal, Sadiq, Hami et les autres, afin qu'ils continuent de se rapprocher de Dieu
  • Prions aussi pour ceux qui soutiennent les chrétiens de l'ombre au Maroc.
  • Source: portes ouvetes

Sunday 26 June 2011, a 21:42
PAKISTAN : Les chrétiens comptent leurs morts.
 

Les assassinats de chrétiens sont de plus en plus fréquents au Pakistan et dans le monde arabe. Un islamiste a promis publiquement une prime pour le meurtre d'une « diffamatrice de Mahomet ». Plus que jamais, la minorité chrétienne pakistanaise a besoin de notre solidarité.

Les chrétiens du Pakistan font face à une persécution sans précédent dans leurs pays. Les efforts de la communauté internationale sont insignifiants face à la détermination des talibans dans la région.

Salman Taseer, gouverneur musulman de la province Panjab, a été assassiné pour s'être prononcé contre l'abus des lois sur le blasphème et en faveur de la libération d'Asia Bibi, une femme chrétienne condamnée à la peine capitale pour « offense au prophète Mahomet ».

L'assassinat du ministre des minorités religieuses Shahbaz Bhatti le 2 mars dernier a profondément ému la communauté chrétienne. « Jésus est au centre de ma vie », déclara ce brave frère en réaffirmant son engagement pour le bien des minorités religieuses.

Deux chrétiens ont été abattus le 22 mars 2011 alors qu'ils célébraient les 30 ans de leur église à Hyderâbâd. Des mercenaires ont ouvert le feu pendant la célébration et ont abattu Younis Masih, 47 ans et père de quatre enfants, ainsi que Jameel Masih, 22 ans, qui n'était marié que depuis un mois. D'autres chrétiens ont été blessés, dont Siddique et Waseem, qui sont toujours hospitalisés à Karachi.

Le 15 mars dernier, le chrétien Qamar David est décédé dans la prison centrale de Karachi des suites d'un arrêt cardiaque, selon les autorités de la prison. Il avait été condamné à perpétuité suite à une fausse accusation de blasphème. Les défenseurs des droits de l'homme pensent qu'il a été assassiné.

L'organisation Christian Solidarity International rapporte que "l'imam Yousuf Qureshi de Peshawar a appelé publiquement à l'assassinat d'Asia Bibi", promettant une forte récompense à l'assassin potentiel de cette chrétienne.

Source: journal chrétien

Sunday 26 June 2011, a 21:26
cantiques
 




Présentation
EVANGELIQUE KABYLE

Envoyer un mail à l'auteur
publicité
commentaire(s)
Mohamed et l’inceste juba (13/01/2013 13:38)

Piere : si tu voi...

Bonne Année à tous les imazighens pierre (13/01/2013 13:09)

Bonne année à tous e...

«Jésus m’a ordonné de le suivre» djamel (09/01/2013 20:32)

Dans la religion mus...

Mohamed et l’inceste lomax (07/01/2013 04:52)

La seule chose qui m...

Akbou:Attaque à coups de bouteilles de bière contre la mosquée Ibn Badis mohamed (26/12/2012 06:09)

I do not think your ...

chant de taos amrouche assalas (26/12/2012 03:23)

azul fellawen tanmir...

une petite fille de 4 ans violée dans une mosquée ali (24/12/2012 13:40)

il doive etre egorge...

Akbou:Attaque à coups de bouteilles de bière contre la mosquée Ibn Badis mdsalah23 (20/12/2012 18:21)

Lakoum dinoukoum oua...

laxime des autorités françaises face à l'islamisme amer mdsalah23 (20/12/2012 18:19)

La tolérance est not...

nom de jesus l'vaz n idurar lqvayel (11/12/2012 19:20)

le dernier prophète ...

Newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter de ce blog renseignez votre adresse mail :


mes catégories
News (200)
Persécution (171)
Islamisme (163)
Evangelisation (116)
Cantiques (98)
Articles (77)
Verset du jour (65)
Terrorisme (52)
Témoignages (49)
Evangelisation (41)
Videos (40)
Persécutions (40)
Culture (35)
Versets du jour (31)
Vidéos (22)
Informations (20)
Coran (19)
Cantique vidéo (15)
Persécution (14)
Témoignages (10)
Terrorisme (9)
Sport (7)
Verset du jour (7)
Evénements (6)
Cantique (6)
Culture (5)
father zakaria (5)
Diaporama (5)
Infos (4)
Islamisme (4)
Vidéo reportage (3)
Actualités (2)
Pensée du culte (2)
Info (2)
islamisme (2)
Vidéo (2)
Cantique Video (2)
Terrorisme Kabylie (1)
terrorisme (1)
news (1)
News (1)
video chant (1)
Poeme (1)
pensée du culte 16 (1)
persécution (1)
VOEUX 2009 (1)
Terrorimse (1)
Portes Ouvertes (1)
cantique video (1)
Video (1)
Racisme (1)
Sites interessants (1)
Perséuction (1)
Cantique- vidéo (1)
Conversion (1)
verset du jour (1)
Persécution (1)
Cinéma (1)
Pescécution (1)
Intolérance (1)
Tolérance (1)
Information (1)
Propagande islamiste (1)
Article (1)
Témoignages Lecteur (1)
No comment (1)
Sites intéressants (1)
Vidéo Témoignage (1)
Insolite (1)
Témoignage (1)
Environnement (1)
Articles précédents
Liste des articles
calendrier
«january 2013»
LunMarMerJeuVenSamDim
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
archives
2013-01 (10)
2012-03 (27)
2011-06 (31)
2011-04 (5)
2011-03 (11)
2010-12 (9)
2010-11 (6)
2010-10 (7)
2010-09 (11)
2010-08 (20)
2010-07 (31)
2010-06 (27)
2010-05 (30)
2010-04 (71)
2010-03 (26)
2010-02 (35)
2010-01 (37)
2009-12 (32)
2009-11 (29)
2009-10 (38)
2009-09 (29)
2009-08 (50)
2009-07 (42)
2009-06 (12)
2009-05 (78)
2009-04 (31)
2009-03 (42)
2009-02 (37)
2009-01 (44)
2008-12 (38)
2008-11 (92)
2008-10 (101)
2008-09 (115)
2008-08 (198)
thèmes
News
D'autres blogs sur monGenie
0N SE FAIT LA VIE PLUS BELLE -
Liberté Egalité Fraternité
READYTOPLAY
SOLIBLOG
ON VIT UNE EPOQUE FORMIDABLE !
Best Of

Meslay tutlayt-ik a lɣiḍa.
agraw imaziɣen m ḥettem fell-aɣ( Académie berbère est une obligation)
laxime des autorités françaises face à l'islamisme amer
Chant chretien Kabyle

** ** © Learnorama 2006 - General conditions - made by Learnorama and Kernix - Contact - Blog news